Comment tromper sa faim ?

Un monde sans faim – Les artistes: A gauche: Farzana Yasmin Sumona, 10 ans, du Bangladesh. A droite: Keley Cuellar Gonzalez, 10 ans, de Cuba.

La faim, c’est quoi ?

Aujourd’hui, 842 millions de personnes souffrent de faim chronique dans le monde. Cela représente une personne sur huit qui ne mange pas à sa faim et ne reçoit pas la nourriture dont elle a besoin pour mener une vie saine et active. La faim et la malnutrition constituent le risque sanitaire mondial le plus important — plus que le SIDA, le paludisme et la tuberculose réunis.
http://fr.wfp.org/faim
Rien à voir bien sûr avec nos problèmes de poids, nous qui avons la chance d’avoir trop à manger. Mais j’ai voulu qu’on ne les oublie pas.

Ressentir le besoin de manger et avoir faim sont deux choses qui peuvent être très différentes. Vous n’avez pas mangé depuis la veille au soir, il est normal que votre estomac réclame à midi. Si vous ressentez une fatigue soudaine, ou d’autres gênes, difficulté de concentration, pâleur, etc…, en général ce n’est pas bien grave. Prenez un verre d’eau, un fruit et vous serez soulagée.

La faim, la vraie faim est ressentie lorsque vous avez eu une activité physique intense ou de longue durée, ou, que votre dernier repas a eu lieu de 12 h à 24 h auparavant.

Quelle est la définition de la faim ?

La faim est une sensation qui se produit quand le niveau de glycogène dans le foie tombe sous un certain niveau, précédant habituellement le désir de manger. Cette sensation provient de cellules sensibles à une très faible chute de la glycémie, localisées dans l’hypothalamus, puis est libérée par des récepteurs dans le foie. Bien qu’un être humain puisse survivre plusieurs semaines sans manger (mais pas sans boire),la sensation de faim commence en général après quelques heures sans manger.

 D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Faim

J’ai faim, donc je mange

Bien sûr, mais je mange quoi, je mange comment ? C’est là que le mot « régime » apparaît si vous avez des problèmes avec votre poids. Pour connaitre vos besoins en nourriture, il faut évaluer votre poids et le comparer à la moyenne des personnes de votre âge et de votre taille et évaluer aussi votre activité. Les besoins ne sont pas les mêmes à 18 ans et à 60 ans, si vous mesurez 160 ou 180 cm, si vous passez vos journées assise ou si vous préparez le marathon.

Un autre facteur auquel on ne pense pas toujours pour évaluer ses besoins en nourriture, c’est de tenir compte des régimes que vous avez pu faire par le passé. Si ces régimes ont abouti à une reprise de poids, et souvent de davantage de poids que celui de départ, la cause peut être votre diminution de métabolisme. Le corps soumis à une restriction alimentaire se met en état de « veille » et réagit à l’augmentation de nourriture en stockant de la graisse en réserve lorsque le régime cesse. C’est ainsi que vous voyez des personnes en surpoids mais qui ne mangent pas beaucoup.

Il faudra de la patience pour revenir à un état normal.

Pour vous aider, voyez les articles qui traitent des produits coupe faim.

 

 

 

 

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :