Supprimer le gluten ?

Faut-il supprimer les aliments qui contiennent du gluten ?

De nombreux articles fleurissent pour alerter contre le régime « sans gluten ». Il semble que ce régime soit un prétexte à la recherche de la perte de poids. En effet, si on supprime tout ce qui contient du blé, seigle, orge, avoine (pour cette dernière, on trouve de l’avoine sans gluten), ce sont beaucoup de préparations, pain, pâtes et pâtisseries, entre autres, qui sont exclues de l’alimentation. Et cette suppression fait qu’on se rabat sur des légumes ou des légumineuses, beaucoup moins riches, pour se rassasier.

De toutes façons, les personnes qui veulent maigrir sont prêtes à accepter toutes les privations pour réussir, au moins au début de leur résolution. Alors, phénomène de mode, le marketing s’empare du sujet, la suppression du gluten devient un nouveau marché et les produits SG connaissent une forte expansion des ventes. Il semble que prendre l’habitude de manger sans gluten peut conduire à des désordres digestifs à la reprise d’une alimentation « normale ».

Les produits sans gluten sont-ils moins caloriques ?

Ce n’est pas certain. En tout cas, il est très difficile d’imiter un bon pain ou de bonnes pâtes et il me semble que les ersatz de produits faits avec du blé ne seront jamais que des ersatz et avec quels additifs ? Pourquoi faut-il chercher à imiter des choses qui deviennent interdites du fait de leur composant de base ? Les farines, avec ou sans gluten ont une valeur calorique voisine. Du pain ou des gâteaux avec ou sans gluten sont pratiquement équivalents en richesse énergétique.

Vous avez des désordres intestinaux depuis longtemps, des douleurs articulaires ?

Et si c’était la faute du gluten ? peut-être, mais si c’était la faute des pesticides dont les céréales sont particulièrement « gavées », le blé entre autres, ou la faute des deux ? Je connais plusieurs personnes qui avaient des ballonnements, douleurs intestinales ou difficultés à digérer, qui se sont trouvées soulagées après avoir supprimé le pain et les pâtes. De même, certaines maladies articulaires comme l’arthrose peuvent être soulagées après l’arrêt du gluten.

Le docteur Seignalet s’est battu pour faire comprendre que beaucoup de nos problèmes viennent de notre alimentation. Bien sûr, tout le monde ne réagit pas de la même manière, mais deux ou trois semaines d’essai en supprimant certains aliments, ce n’est pas cher payé pour vérifier si ces aliments peuvent être à l’origine de vos désordres de santé. Reprenez-les ensuite, si vos malaises reprennent, c’est certainement que votre alimentation, et peut-être le gluten y sont pour quelque chose.

Votre médecin pourra vous orienter, il existe différents moyens de vérifier votre intolérance au gluten.

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :