Pour le goût et la santé, l’ail incontournable.

Consommez-vous de l’ail ?

Les archéologues trouvent des traces de l’ail il y a près de 4000 ans avant notre ère. Originaire d’Asie centrale, l’ail s’est répandu en Orient, dans le bassin méditerranéen, en Egypte, etc.. C’est un condiment aux multiples vertus, utilisé dans la cuisine et également dans les soins médicaux. Dans sa famille, Allium, on trouve de très nombreuses espèces parmi lesquelles le poireau, l’oignon, l’échalote, la ciboulette. Les Alliums sont de jolies plantes, pour certains cultivars avec des fleurs en ombelles et on en trouve qui sont utilisées dans les jardins d’ornement. Certains ont une forme odeur « d’ail » et d’autres sont inodores.

Certaines personnes sont allergiques aux condiments ou légumes de cette famille. Les composés soufrés qu’ils contiennent sont interdits aux intolérants aux sulfites. Pour les autres, l’ail est une véritable panacée pour rester en bonne santé. Ses vertus médicinales sont dues aux antioxydants, aux nombreuses vitamines, aux antibiotiques naturels, et aux nombreux produits organiques qui sont actifs contre certains cancers, contre l’hypertension, contre le cholestérol, etc.

Pour l’alimentation, les « aulx » sont consommés crus ou cuits dans une grande quantité de recettes. Cru frotté sur du pain salé et beurré pour l’apéritif, écrasé dans une sauce de salade ou déposé à cuire avec les haricots ou les lentilles, les utilisations de l’ail sont très variées.

L’ail peut être difficile à digérer, on dit qu’il faut enlever le petit germe pour le rendre digeste. Il peut cependant aider dans le cas de problèmes digestifs. Afin de profiter au maximum de ses bienfaits, pour faire libérer l’aillicine, il faut écraser les gousses d’ail un quart d’heure avant de les utiliser pour leur laisser le temps de la transformation de l’ailliine et de l’évaporation des principaux composés volatils odorants. L’aillicine est antibiotique et antimicrobien.

Si vous avez mangé de l’ail frais, il est probable que votre haleine s’en ressentira, ce n’est pas très apprécié en général. Pensez-y et croquez un clou de girofle ou des feuilles de menthe pour atténuer ces effluves !

A propos d’ail frais, l’ail nouveau se présente sous forme de très petits « poireaux » à la base violacée. Vous pouvez en ciseler dans la salade, ou bien dans une omelette. Il n’est pas nécessaire de le cuire, essayez vous verrez que le goût qui rappelle l’ail n’est pas aussi fort.320px-Black_garlic

Il existe aussi de l’ail noir. Ce n’est pas une espèce particulière. C’est de l’ail qui a subi une cuisson à basse température (moins de 60°) pendant plusieurs semaines, et un séchage. Il a perdu son goût d’ail, il est doux et un peu sucré et est devenu noir. L’ail noir aurait par ce traitement des vertus antioxydantes décuplées.

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Commentaires
  1. 3 années ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :