Le régime de Suzanne

Quel est le régime de cette sportive ?

J’ai rencontré Suzanne, et lui ai demandé quel régime elle pratique, quel est son secret :

Époustouflant ! la vie parfois vous réserve des rencontres exceptionnelles. Ce petit bout de femme possède une énergie que beaucoup de jeunes pourraient lui envier.

Elle a édité un livre papier, puis en format ebook, pour raconter le dernier grand voyage à pied qu’elle a fait avec son mari.de Biarritz à Rome 2200 km à pied

Ne parlons pas des courses hebdomadaires de plusieurs kilomètres dans la montagne, « promenades parce que j’aime ça » dit-elle… Mais laissons la se présenter et vous expliquer en quoi consiste son alimentation :

« 3 enfants, 9 petits enfants, 2 arrières petits enfants. 82 ans et toujours en forme. Retraitée de l’enseignement depuis 20 ans déjà.
Je dois à mes parents la notion de « culture physique » au même titre que « culture intellectuelle ».
Savoir adapter son activité à son caractère, et son alimentation à la conservation de son corps. Mon mari et moi avons toujours eu une alimentation simple avec des exceptions pour les fêtes, les réjouissances familiales ou amicales. Surtout, ni l’un, ni l’autre n’avons accepté de grossir sans réagir.
Nous avons pratiqué des sports divers et même participé à des compétitions pour nous amuser. Actuellement nous fréquentons assidûment une salle de sport, presque chaque jour, nous participons à une randonnée en montagne qui dure entre 3 et 4 heures, chaque semaine, et nous complétons cela par une sortie à deux pour repérer de nouveaux parcours pour notre groupe de marcheurs.

Le matin, la journée commence par un petit déjeuner à la française. Un grand bol de thé avec du miel, une tranche de pain grillé beurrée, moi des pruneaux, mon mari de la confiture.

Chaque jour je prépare moi-même, à partir de légumes que j’achète, une salade assaisonnée d’une sauce composée d’un peu de moutarde, d’oignon cru émincé, d’ail écrasé, de vinaigre, d’huile de colza et d’huile d’olive, dans laquelle je mets divers légumes crus que je prépare moi-même. Un plat de légumes bouillis, ou légèrement rissolés, ou accompagnés d’une sauce légère servi avec un morceau de viande grillée, ou un bout de poisson cuit à l’étouffée forment notre repas principal. En dessert nous prenons souvent un laitage allégé, et, ou un fruit.

De nouveau un grand bol de thé entre 4 et 5 heures, il faut beaucoup de liquide pour garder des reins en bon état. Avec le thé, pour moi, un morceau de chocolat ou quelques bonbons, pour mon mari une ou 2 tranches de pain grillées et beurrées

Le soir, pour moi, 2 yaourts allégés, un bout de pain et de chocolat quelques fois, pour mon mari un repas plus complet, de la salade de midi, des pâtes à l’huile d’olive, du jambon ou du fromage et un dessert léger.

Il y a aussi le jour où nous allons manger une paella chez Mikelen à Dancharia ou une choucroute, ou des huîtres, mais pas plus d’une fois par mois et souvent moins que cela.

Lorsque nous partons pour de longues randonnées notre régime doit s’adapter. Le petit déjeuner est plus copieux, nous y ajoutons un laitage et un biscuit genre madeleine.
Dans la journée, lors d’un arrêt de moins d’une demi-heure, nous grignotons un morceau de saucisson, un bout de fromage avec du pain sans plus. Le soir, plus tôt que d’habitude, nous faisons un repas plus copieux dans un établissement pour pèlerin. Je dois faire attention de manger peu pour digérer facilement et pouvoir dormir.

Grâce à ce style de vie, je peux encore descendre en courant dans les chemins caillouteux de montagne et j’en suis heureuse et très fière. »

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :