Le régime nordique : Adapter son régime à sa région

Le nouveau régime nordique : Faut-il adapter son régime à sa région ?

Un nouveau régime nordique, adapté à une région particulière, les pays scandinaves, montre le bout de son nez … Régime de santé certainement, économique et adapté aux ressources locales, oui pour les gens du Nord. Qu’en est-il pour les populations d’autres régions davantage favorisées par des températures clémentes, et donc plus enclines à consommer salades et tomates qui y poussent facilement en plein air ?

Voici les ingrédients de base copiés sur un article consacré au régime nordique, dont l’original a été émis par l’Université de Copenhague :

  • Légumes racines. Carotte, navet, betterave
  • Légumes crucifères. Chou-fleur, brocoli, chou
  • Légumes à feuilles vertes. Chou frisé, épinard
  • Aliments sauvages. Chanterelle, champignons sauvages, tête de violon
  • Légumineuses. Haricot, graines, lentilles
  • Huile. Huile de canola
  • Grains entiers. Seigle, avoine, orge
  • Fruits. Baies, pomme, poire
  • Poissons riche en oméga-3. Saumon, hareng
  • Viande de gibier maigre. Orignal, chevreuil

Adapter cette alimentation en hiver quand les laitues poussent sous serre, c’est certainement très intéressant. Des produits réchauffants quand le thermomètre flirte avec le zéro, mais je me vois mal dédaigner les premiers petits radis et les épinards frais de mon marché de printemps.

Pour avoir un équilibre nutritionnel correct, rien ne vaut de consommer ce qui pousse facilement autour de chez soi. Pour les produits animaux, c’est la même chose. C’est bien de diversifier avec des produits venus d’ailleurs, et le hareng, le saumon ou la morue sont délicieux, mais nos ressources en France nous permettent bien d’autres choix, c’est notre chance.

Aussi, le régime méditerranéen, excellent pour notre santé et notre porte monnaie, doit être notre base alimentaire de santé. Consommer les produits de saison, si possible directement des  producteurs locaux, manger des pommes et des poires en hiver et se régaler des premières gariguettes cueillies le matin même, en attendant les pêches et les abricots. Essayer des recettes simples de bons légumes frais.

Si vous le pouvez, regardez si une ferme-cueillette se trouve près de chez vous. Télé-matin de France 2 ce matin, donnait cet excellent conseil. Une demi journée de cueillette avec les enfants, une balade éducative. Vous n’entendrez plus comme cela m’est arrivé « Dis papa, les salsifis ça pousse sur les arbres ? ».

En rentrant à la maison, on épluche et on cuisine en essayant de nouvelles recettes de ces mystérieux légumes qu’on vient de récolter. Vos enfants vont enfin accepter de goûter des légumes qu’ils auront eux-mêmes préparés.

http://journalmetro.com/plus/bouffe/731367/le-nouveau-regime-nordique/

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :