Régime Dukan

 

Qui ne connait pas le régime Dukan ?

Le régime Dukan, du Dr Dukan, est connu depuis fin 1999, date d’édition de son livre « Je ne sais pas maigrir« . Best seller de plus de 1 million d’exemplaires, il a ses partisans et ses détracteurs.

C’est un régime hyper-protéiné, qui s’organise en 4 phases. La première phase, de 3 à 5 jours est uniquement constituée de protéines animales, puis on réintroduit un jour sur deux, en phase 2 les légumes. Une fois le poids souhaité atteint, on passe en phase 3, où on réintroduit progressivement les féculents, les fromages, puis enfin la dernière phase où les habitudes alimentaires doivent être suivies à vie pour un maintien réel de la perte de poids acquise.

Comme la plupart des régimes, la difficulté réside dans le long terme, mais en plus, le côté hyperprotéiné fait que ce régime peut être l’objet de contre-indications médicales.

La phase 1 et la phase 2 du régime Dukan, posent le problème d’une alimentation hypolipidique et hypoglucidique basée principalement sur des protéines animales. Sans gras et sans sucres (y compris sucres lents) ces phases du régime doivent être suivies pendant tout le temps jusqu’à ce que la personne atteigne le poids désiré. Cette privation oblige le corps à utiliser ses réserves de graisse. De ce point de vue, il est efficace.

Mais le régime du Dr Dukan pose un problème de santé car le risque de surcharge des reins et le risque cardiovasculaire sont réels. L’haleine est souvent gênante (acétone), il y a des risques de fatigue et d‘hypoglycémie à cause du manque de glucose, crampes, risque de calculs rénaux, de goutte et d’arthrite,… Il faut boire beaucoup d’eau pour favoriser l’élimination.

Ce régime est contre-indiqué aux enfants, aux adolescents, aux femmes enceintes, aux diabétiques, aux insuffisants rénaux, aux personnes qui ont des problèmes digestifs. L’arrêt avant que la phase 4 soit bien installée, vous assure de l‘effet yo-yo. Le corps mis en situation de privation excessive, sort de son état de veille et pour la grande majorité des personnes, le poids perdu est repris rapidement et souvent plus important qu’avant le début du régime.

Si vous vous engagez dans ce régime, il faut impérativement prendre l’avis de votre médecin sur les risques pour votre santé. Comme tous les régimes hypocaloriques, vous allez perdre du poids, mais pensez aussi que vous ne pourrez pas l’arrêter sous peine de reprendre largement tout ce que vous aurez perdu.

 

 

 

 

 

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Aucune Reponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :