Incontournable pomme

Pomme éternelle

Depuis Adam et Ève, la pomme est un fruit incontournable de notre culture. Elle est présente dans tous les compotiers de fruits, s’accommode aussi bien avec des plats salés ou des desserts sucrés, se croque en cas de petite faim, même les tout petits ont leur compote de pomme qui les suivra tout au long de l’enfance. Les variétés nouvelles ont remplacé les anciennes pommes. On trouve par exemple à Hendaye dans les Pyrénées Atlantiques un conservatoire des pommes où on continue à récolter des variétés oubliées. Connue en Chine depuis plusieurs milliers d’années, elle a été cultivée en Asie centrale avant de migrer dans le monde entier.

Les 20 000 variétés connues sont réduites à quelques unités pour le commerce courant, et on ne peut que déplorer que cela se réduise à si peu car les variétés sélectionnées sont fragiles et sensibles aux maladies. Elles subissent de nombreux traitements fongicides et pesticides, jusqu’à 30 passages de produits, alors qu’on peut trouver des variétés anciennes qui supportent de s’abstenir de tout traitement. Il faut donc éplucher les pommes que vous achetez au supermarché si elles ne sont pas garanties bio. La peau concentre le meilleur des vitamines, aussi si vous le pouvez, achetez des pommes bio pour le plaisir de croquer dedans et le bienfait que cela représente pour votre santé de manger des fruits crus.

Qu’apporte la pomme ?

Allez, nous dirons des vitamines d’abord, des sucres comme le fructose et des glucides à assimilation lente, de la pectine (fibres solubles actives pour piéger les graisses pendant la digestion), et des polyphénols, actifs contre les cancers du foie et du colon. La pectine est surtout contenue dans les pépins, elle permet aux confitures de « prendre ». Si vous avez des souvenirs de votre « grand-mère confiture », elle faisait cuire les morceaux de pomme avec un petit sac de gaze qui contenait les pépins pour avoir une superbe gelée bien ferme. Pour faire une compote complète, il faut cuire les pommes non épluchées (bio) coupées en morceaux, sans enlever le centre. Ensuite le meilleur instrument est ce moulin à légumes en fer si vous l’avez conservé, ou en plastique, avec lequel vous allez mouliner la compote et il vous restera très peu de déchet, pépins et restes de peau retenus par le moulin.

La valeur calorique de la pomme est de 52 kcalories aux 100 g donc, 85 kcalories environ pour une pomme moyenne.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pomme

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :