Connaissez-vous les gombos ?

Gombo : Fleur et fruit

 Voulez-vous goûter les gombos?

Vous avez peut-être rencontré les gombos, ces drôles de légumes qui ressemblent à des piments verts. Les gombos sont  cultivés   dans toute l’Afrique et dans les pays tropicaux. Ils sont de la même famille (Malvaceae) que les Hibiscus ou les Roses Trémières. Leur culture se fait par semis des graines sèches, c’est une plante très prolifique. La récolte tous les jours ou tous les deux jours peut durer plusieurs mois.

Gombos

 Les fruits, les gombos sont consommés jeunes avant que leur chair se solidifie et devienne dure comme du bois. Ils sont mucilagineux et servent à épaissir des soupes ou des ragoûtsCes précieux gombos, aux qualités nutritionnelles intéressantes, sont utilisés dans la cuisine cajun, antillaise, africaine, indienne. On peut les consommer crus ou cuits (Calalou antillais par exemple) ou simplement poêlés.

Peu caloriques, 16 kcalories aux 100 g crus, ils contiennent des antioxydants dont un, la quercétine est presque aussi abondante que dans l’oignon. Ils apportent également du manganèse et des vitamines dont la plus importante est la vitamine K. Ils sont aussi une intéressante source d’autres nutriments comme le calcium, le fer, le cuivre et de la vitamine B9 (folates). N’oublions pas les fibres qui en font des alliés de choix dans les régimes. Les gombos contiennent 1,7 g de fibres aux 100 g, et 40 % sont des fibres solubles.

Les fibres solubles mucilagineuses interviennent dans la digestion des sucres et des lipides. Elles permettent une meilleure régulation du cholestérol et favorisent le transit intestinal. Elles peuvent rebuter certaines personnes car les gombos cuits sont gluants. On les utilise coupés en morceaux, en légume pour les soupes ou les currys, les recettes sont nombreuses.

Pour moi, j’aime les gombos simplement poêlés en légume accompagnant une viande ou un poisson. C’est une façon de les cuire qui ne libère pas beaucoup de mucilage. Le calalou antillais est une sorte de soupe épaisse de gombos seuls, cuits 40 minutes avec peu d’eau et un bouquet garni, passés à la moulinette et assaisonnés avec un jus de citron et de l’ail pilé au moment de servir.

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :