Flexitariens, à vos souhaits !

Plat_de_crudités_en_Provence_eg6cymPardon, c’est quoi flexitariens ?

Flexitariens ? voilà que l’imagination sans limites de nos inventeurs de mots nouveaux a mis la lumière sur mon régime et celui suivi par, je crois, beaucoup de personnes. Grâce à un article paru dans Elle hier sur le Net, d’origine AFP, nous apprenons que manger beaucoup de végétaux et de temps en temps de la bonne viande bien choisie et traçable, c’est être des flexitariens ! En fait c’est une manière de s’alimenter adoptée par beaucoup qui pensent à la santé de leur corps mais ne dédaignent pas un bon poulet fermier rôti ni une belle entrecôte venant de vaches élevées pour la viande et bio.

Manger mieux, en privilégiant les fibres et les vitamines, les légumes et les fruits frais, quelques bonnes noix et céréales et de temps en temps des protéines animales de grande qualité. Cela favoriserait le bio végétal à grande échelle, bon pour la planète. L’élevage intensif ferait la place à de l’élevage au pré. On peut toujours rêver d’œufs de plein air et de truites sauvages.

De toutes les manières, s’orienter vers un régime plutôt végétarien, avec un peu de viande en plus, ne peut que favoriser une bonne santé. L’excès de protéines animales avec tous les problèmes de salubrité des viandes dus aux antibiotiques, facteurs de croissance, nourriture inadaptée des animaux herbivores, est responsable de graves désordres dans notre métabolisme. Engorgement du foie et des reins, maladies cardio-vasculaires sont beaucoup plus rares chez les mangeurs de salade.

Quand on passe d’une alimentation avec viande ou poisson midi et soir, à une alimentation végétarienne, le manque de protéines animales peut causer des carences, fatigue, chute des cheveux, … Le changement alimentaire doit se faire progressivement et il faut consommer des féculents. Variez en mélangeant les céréales, blé, riz, quinoa, sarrasin avec haricots rouges, blancs ou noirs, lentilles, pois chiches. Ces associations vont compenser en grande partie les produits animaux et fournir la plupart des acides aminés indispensables.

Les jours où la viande sera au menu, consommez davantage de légumes verts que de féculents.

Comme le rappelle l’article, c’est aussi plus facile à vivre socialement. Alors, végétariens ou flexitariens ?

http://www.elle.fr/Elle-a-Table/Les-dossiers-de-la-redaction/News-de-la-redaction/Flexitarien-290372

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :