La faim limbique vs le jeûne intermittent

Eviter la faim limbique avec le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent consiste, comme son nom l’indique, à jeûner dans la journée, mais pas pendant toute la journée. Pratiqué régulièrement il permet la perte de poids sans la frustration d’un régime amaigrissant.

Qu’en est-il de la faim limbique ? Comme rien n’est interdit, il suffit d’adapter ses envies à son repas. Manger de tout sans se priver et perdre du poids, le rêve de tous ceux qui sont un peu ou beaucoup enveloppés.

Le jeûne consiste à ne rien manger de solide, et à boire beaucoup d’eau et éventuellement de bouillon clair de légumes, ou de jus de fruits en petite quantité, et tisanes, thé, café léger le tout sans sucre.

Le principe du jeûne intermittent c’est de passer entre 16 et 19 heures à jeûner et de s’accorder par jour une plage horaire de 8 à 5 heures pour les repas.

Eau et tisanes en dehors de cette plage horaire que vous définissez selon l’aménagement de vos journées.

Certains préféreront ne pas prendre de petit déjeuner et attendre leur principal repas à 12 h soit 16 heures après leur dernière collation qui a eu lieu avant 20 h, ou prendre leur repas de « midi » à 14 h et leur dernière collation avant 22 h. Pour le jeûne de 19 heures, l’exemple est de prendre le premier repas de la journée à 13 h par exemple et de ne plus rien manger après 18 h jusqu’au lendemain 13 h.

Quel bénéfice retirer de ce jeûne intermittent ?

Les adeptes de cette manière de se nourrir disent qu’ils se sentent bien pendant le jeûne, sans fatigue, plus performants, même ceux qui pratiquent la musculation l’apprécient. C’est bon pour la santé, l’organisme se détoxifie et se renforce en même temps.

Et le besoin de grignoter ? En fait l’unique vrai repas peut être copieux et avec ce que vous aimez. Donc plus de frustration et il est plus facile de refuser le grignotage si l’estomac est plein ou en cours de digestion.

Que faire pendant les plages de temps où vous alliez grignoter sur le canapé ? Vous vous découvrirez du temps libre pour faire des choses que vous n’aviez pas le temps de faire jusque là.

La liberté de choisir son propre rythme

Suivant vos goûts et votre ressenti (se coucher le ventre plein ou vide par exemple, l’apéro chez des amis, le restau le soir, …) vous choisirez une plage de jeûne qui vous convient en accord avec votre vie sociale. Pas de remords d’aller au restaurant le soir si vous n’avez rien mangé depuis la veille. Cela ne vous fera pas grossir !

Donc, adaptez votre jeûne intermittent et votre récompense et oubliez les compulsions que vous dictait la faim limbique.

http://www.fastfive.org/content/e-book-pdf

http://www.objectifsliberte.fr/faire-un-jeune.html

http://www.femininbio.com/sante-bien-etre/actualites-nouveautes/jeune-intermittent-fin-77275

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Commentaires
  1. 2 années ago
    • 2 années ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :