Le déclin cognitif, comment le retarder ?

Qu’est-ce que le déclin cognitif, comment le retarder ?

Nous savons tous que le déclin cognitif est une des manifestations de la maladie d’Alzheimer. Cognitif, nous dit le Littré, concerne tout ce qui est lié à la connaissance. Cela veut dire la mémoire, le langage, les mouvements, la connaissance de son environnement… Nous pouvons vivre plus vieux que nos parents et nos grands parents, mais pour que cela apparaisse comme un bienfait, il faut pouvoir vieillir en gardant le plus possible ses facultés intactes. Qui n’a pas dans son entourage proche, familial ou amical, appris que telle personne souffrait de cette maladie ? De nombreuses recherches, des investigations pour en trouver la cause, sont effectuées car ce problème devient un véritable fait de société.

Or, le déclin cognitif, la diminution de nos capacités apparaît dès l’âge de 45 ans. Une étude a été menée par l’Université de McMaster à Ontario (Canada) sur des populations de plusieurs milliers d’hommes et de femmes, de 40 nationalités différentes. Ces recherches effectuées pendant 56 mois sur les mêmes personnes, ont permis de déduire que le risque de déclin cognitif pouvait diminuer de 24 % en agissant le plus tôt possible sur l’alimentation. Les personnes interrogées pendant ces 5 années devaient noter les principales composantes de leur manière de s’alimenter et ont fait l’objet de tests de mémoire plusieurs fois à plusieurs années d’intervalle (à 0, 2 et 5 ans après leur inscription). Les participants avaient tous été choisis pour leur risque élevé de maladies cardiovasculaires.

L’alimentation préconisée est encore et toujours le régime méditerranéen : mettre l’accent sur les légumes et les fruits frais,  peu de viande rouge mais du poisson et des viandes blanches en quantités raisonnables, peu d’alcool ou de vin, peu de sucre et de graisses (fritures). Oublions les aliments transformés, les plats tout prêts et mangeons le plus naturel et frais que possible. Dans cette étude, d’autres critères comme l’activité physique ou d’autres facteurs comme l’hypertension n’ont pas influé sur les résultats.

http://www.medisite.fr/a-la-une-le-regime-alimentaire-qui-reduit-le-risque-de-declin-cognitif.854341.2035.html

http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/une-alimentation-saine-reduit-le-risque-de-declin-cognitif-10-05-2015-4760435.php#xtref=http%3A%2F%2Fnews.google.com%2F

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :