Le Coronavirus MERS, c’est quoi ?

Avez-vous entendu parler du Coronavirus MERS ?

Les informations quotidiennes ont parlé du Coronavirus MERS il y a quelque temps déjà. L’actualité a fait un peu oublier cette menace de santé suffisamment grave pour que nous soyons bien informés. En cette période de vacances, les échanges sont à leur paroxysme avec les voyages longs et moyens courriers. Les hommes voyagent, mais les virus aussi et on risque de ramener autre chose que des souvenirs de vacances au retour.

L’OMS, attentif au développement de cette infection, a publié un aide-mémoire en juin 2015. Voici un extrait :

Symptômes

Le tableau clinique de l’infection par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient est variable, allant de l’absence de symptômes (cas asymptomatiques) à des symptômes respiratoires bénins, voire une maladie respiratoire aiguë grave ou un décès. Les signes cliniques habituels de la maladie à MERS-CoV sont la fièvre, la toux et des difficultés respiratoires. La présence d’une pneumonie est fréquente, mais pas systématique. Des symptômes gastro intestinaux, dont la diarrhée, ont également été signalés.

Les formes graves de la maladie peuvent entraîner une insuffisance respiratoire nécessitant une ventilation mécanique et une prise en charge dans des services de soins intensifs. Environ 36% des cas notifiés d’infection par le MERS-CoV ont abouti au décès du patient. Le virus semble provoquer des formes plus graves de la maladie chez les personnes âgées, les sujets immunodéprimés et les personnes atteintes d’une maladie chronique, telle que cancer, maladie pulmonaire chronique ou diabète.

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/mers-cov/fr/

Ce virus pourrait aussi provoquer des insuffisances rénales graves, selon un article de Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coronavirus_du_syndrome_respiratoire_du_Moyen-Orient

Les régions du monde où se sont développés de nombreux cas, sont la péninsule arabique et la Corée du Sud, avec un taux de mortalité de 35 %. Il n’y a pas de vaccin pour le moment.

Les chauves-souris auraient été infectées par le virus et l’auraient transmis aux dromadaires. Le lait et la viande de ces animaux sont à risque et doivent être consommés correctement pasteurisés ou cuits pour éviter toute contagion par ces aliments.

Les voyageurs qui auraient des signes de toux, fièvre, problèmes gastro-intestinaux dans les 14 jours de leur retour, doivent se faire examiner sans attendre. Le Ministère de la Santé diffuse des bulletins d’information à ce sujet :

http://www.sante.gouv.fr/coronavirus-mers-cov-questions-reponses.html

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :