Les nombreuses causes possibles de l’obésité – 2

 

Suite de l’article « Les nombreuses causes possibles de l’obésité – 1″ paru le 9 avril 2014

3 – Cause possible de l’obésité : l’augmentation de l’âge des femmes pour la maternité

Parmi les nombreuses causes possibles de l’obésité figure l’augmentation de l’âge des femmes qui deviennent mères.

Depuis l’après-guerre de 1939-45, l’évolution de la société occidentale a été marquée par l’émancipation des femmes. Elles se sont mises au travail, leurs études et leurs carrières sont devenues leur priorité, laissant de côté pour « plus tard », vie de couple et maternité. Ceci fait que l’âge de la maternité est de plus en plus tardif pour les mères primipares (qui ont leur premier enfant).

Les sociétés civiles en sont profondément modifiées. La famille et ses traditions sont bousculées. « L’idée que l’âge maternel lui-même pourrait être un contributeur du taux croissant d’obésité a été négligée ».. La génétique intervient comme contributeur à la prédisposition à l’obésité.

J’ai personnellement un exemple de familles où les mères nées dans les années 1925/1930, étaient toutes obèses. A l’époque il semblait normal de cumuler les kilos à chaque nouvelle maternité. Les enfants de ces personnes, devenus à présent des grands parents, ont une prédisposition à l’obésité. Les écarts d’alimentation sont immédiatement sanctionnés par du poids supplémentaire. Il leur a fallu des efforts et une vigilance de tous les instants pour qu’ils puissent garder un poids de santé, mais ils y sont arrivés à force de volonté.

Un exemple parmi les très nombreuses études effectuées sur ce sujet : pour les filles nées de femmes de plus de 25 ans, le risque d’obésité infantile est augmenté de près d’un tiers et pour celles nées de mères de 30 ans et plus, le risque est presque le doublePatterson et al ., 1997 ).

Et encore : Les femmes plus âgées risquent de donner naissance à des enfants ayant soit un poids élevé, soit un petit poids pour leur âge gestationnel. Ces deux groupes de poids de naissance sont plus susceptibles de développer une obésité. Les enfants nés avec un poids faible peuvent manifester le phénotype d’épargne et être prédisposés au rattrapage de la croissance et à l’apparition ultérieure de l’obésité.

Cela permet de mieux comprendre l’insistance du corps médical pour le maintien du poids des futures mamans, pour leur santé et bien-être mais aussi pour l’avenir de la santé de leurs enfants.

4 – La fécondité de personnes ayant une adiposité élevée

La question est : est-ce que la partie de la population qui a une plus grande prédisposition génétique à l’obésité se reproduit à un taux plus élevé que les autres ? 

Certaines études ont montré que l’obésité pourrait diminuer le potentiel de la reproduction. Mais d’autres études ont montré qu’une obésité légère ou modérée peut avoir un effet positif sur la fécondité. Il semblerait que les familles concernées souffriraient d’un moins bon environnement socioéconomique qui s’ajouterait au fait de l’existence d’une prédisposition génétique Ellis et al 2004 ).

Il manque des études sérieuses sur le sujet, bien qu’il me semble assez évident que le manque d’éducation et le manque de moyens soient en grande partie responsables de l’augmentation de l’obésité. Certainement des recherches permettront plus tard d’avoir une réponse sur cette éventuelle meilleure fécondité liée à la prédisposition génétique à l’obésité.

D’après : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/eutils/elink.fcgi?dbfrom=pubmed&retmode=ref&cmd=prlinks&id=19960394

Le 16 avril 2014, suite de l’article avec « les nombreuses causes possibles de l’obésité – 3».

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :