Antioxydants à consommer avec modération !

 

Faut-il toujours consommer des antioxydants ?

Depuis plusieurs années, nous avons pléthore de conseils pour privilégier les aliments contenant des antioxydants. Nous devons consommer des antioxydants pour qu’ils réagissent contre les radicaux libres que nous fabriquons à cause du stress, du tabac, de la pollution, d’un excès d’UV, etc.. Donc, 5 fruits et légumes par jour pleins d’antioxydants, des épices antioxydantes, des supplémentations en vitamines C et E et Sélénium.. Tout ceci dans l’espoir de rester en bonne santé et de ralentir le vieillissement.

A présent qu’en est-il réellement ?

Il y a des suggestions qui à l’évidence permettent un bon fonctionnement du corps comme le régime Okinawa ou le régime méditerranéen. Consommer des produits frais, légumes et fruits, peu de sel, de gras et de viande, pas de sucre raffiné, bouger, etc.. Ces recommandations s’opposent aux offres alléchantes de produits transformés, de boissons sucrées ou édulcorées.

Dans les produits frais et les épices, il y a des antioxydants, mais pas seulement. Ils contiennent une foule de nutriments qui nous sont nécessaires sinon indispensables.

Depuis plus de 40 ans, l’une des principales explications de notre vieillissement a été liée à ce qu’on appelle le stress oxydatif. Selon cette théorie, l’accumulation de radicaux libres, d’ions d’oxygène et de peroxydes dans les cellules, empêche ces dernières de réparer les lésions causées par ces molécules, ce qui favorise leur vieillissement.

Des études très sérieuses (professeur Siegfried Hekimi, de l’Université McGill) ont remis en cause le rôle des radicaux libres dans le vieillissement. Les résultats de ces études indiquent en effet que certains organismes vivent en réalité plus longtemps lorsque leur aptitude à éliminer les molécules toxiques accumulées dans leurs cellules est partiellement neutralisée.

« Loin de ralentir le vieillissement, les anti-oxydants l’accélèrent, M.Co, recherche de Siegfried Hekimi, université Mc Gill, Montréal, Science-et-vie no 1122, mars 2011″

Continuez à manger des aliments antioxydants 

Alan Cohen et Abdel Khalil disent des antioxydants : «Leur rôle est très important. Il ne faut pas que les travaux du professeur Hekimi amènent les gens à se dire ‘‘dès demain j’arrête les antioxydants’’, car ils contribuent à l’équilibre de l’ensemble du système»

Le principe que développent ces deux scientifiques c’est donc qu’il ne faut ni trop privilégier ni éliminer les antioxydants . Il faut qu’il y ait un équilibre entre eux et les radicaux libres que nous fabriquons dans notre corps. La science n’est pas en mesure de dire tout ce qui se passe dans les échanges oxydatifs. Le mot d’ordre sera de consommer les aliments de toutes sortes que nous pouvons obtenir, raisonnablement. Profitons de tous les nutriments qu’ils nous apportent, mangeons avec plaisir des fruits et des légumes frais que nous aurons choisis.

 

 « Si j’achète des bleuets (myrtilles) au marché, c’est parce qu’ils me font envie et parce qu’ils sont frais, pas parce que je me dis qu’ils contiennent des antioxydants. »

Attention aux supplémentations

La suspicion est portée sur les supplémentations anarchiques sans avis médical, de vitamines C, E, …, d’oligoéléments, de Sélénium, … Il ne faudrait prendre ces produits chimiques que lorsque une carence est identifiée. De l’avis des chercheurs, l’excès d’antioxydants naturels, par une trop grande consommation de certains aliments, est déconseillé mais peu dommageable car l’existence des autres nutriments permet une bonne assimilation, alors que l’excès de ces suppléments fabriqués peut produire à long terme l’inverse de l’effet anti-âge ou longévité,etc…recherché.

http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/

http://www.moietcie.ca/articles/formenutrition/

http://www.science.gouv.fr/fr/actualites/

 

Pour recevoir votre cadeau gratuit remplissez ce formulaire
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :